Quelle que soit notre Histoire de vie, à chaque instant nous avons la possibilité de faire des choix. La question est “sortir de notre zone de confort” en prenant notre peur par le bras, dire oui à l’énergie et aux surprises cachées dans l’inconnu ou rester sur place ?

Dans notre vie, le souffle est un allié fidèle et puissant. A chaque respiration, nous nourrissons nos cellules, nous les oxygénons. Chaque respiration est une occasion de renaître à la vie ! A chaque respiration nous redisons OUI à la vie, c’est évident n’est-ce pas. Et pourtant nombreux sommes-nous adopter la respiration “de survie” celle entre la gorge et les seins. Respirer est un acte simple et vital qui mérite toute notre attention et notre conscience.

D’où vient le mot Rebirth ? 

Re-naissance en français ! C’est Léonard Orr qui a remis au jour cette technique ancestrale utilisée dans certaines ethnies ou civilisations à des fins initiatiques voire même thérapeutiques. Ce nom de Rebirth vient du fait que certaines personnes peuvent être amenées à revivre leur naissance.

En France, Jacques de Panafieu fut l’un des principaux acteurs de son introduction.

Le Rebirth, qu’est-ce donc ? 

C’est cet acte simple qui est la base du Rebirth ou respiration consciente ou bien encore respiration connectée. C’est une respiration ample et profonde qui dans la durée, grâce à l’hyperventilation,  permet de traverser les états émotionnels liés à des évènements traumatisants, et ce de la conception jusqu’à l’âge adulte. Evènements qui sont bien souvent à l’origine des difficultés de l’adulte. Cet acte simple qu’est la respiration permet dans le cadre bien précis du Rebirth d’accueillir l’engramme d’un évènement pour le traverser et libérer l’énergie emprisonnée.

                               « L’important c’est d’avoir le désir de changer quelque chose,

                                le courage de regarder en face vos pensées négatives

                                  et d’être disposé à accepter une vie plus heureuse »   Leonard Orr & Konrad Halbig

 

En lisant ces lignes, les choses peuvent paraître simples mais elles ne le sont pas toujours. En début de respiration surtout, la dynamique est très physique et peut représenter des efforts considérables pour certaines personnes. Quand le souffle devient énergie, le corps est alors “respiré” (état de conscience modifié) et les états émotionnels peuvent se succéder. La consigne est de “respirer” tout en étant conscient des manifestations physiques qui peuvent aller de la sudation, à une profonde tristesse, en passant par la colère, la tétanie, la peur … conscience également dans les images ou souvenirs pouvant revenir en mémoire. Le rôle du praticien est alors déterminant. IL s’agit d’accompagner la personne dans ces “traversées” plus ou moins agitées avec empathie et bienveillance en lui offrant un espace sécurisé et de non jugement dans lequel l’expression de ce qui est là est possible, jusqu’à ce que s’installent calme, quiétude ;  c’est alors la phase d’intégration au cours de laquelle le corps se détend complètement tout en engrangeant la nouvelle énergie ainsi libérée.

Pour clore le Rebirth,  il est important que le « respirant » partage ses ressentis/souvenirs avec le praticien. Cette verbalisation permet de donner du sens, d’éclairer les comportements ou ressentis liés à la problématique traitée, de laisser émerger des liens de cause à effet, des prises de conscience, des actes … en réponse à l’expérience  de Rebirth vécue.

Le Rebirth et l’enfant intérieur

Avec l’expérience je crois pouvoir dire que notre enfant intérieur, lové en chacun de nous est le principal interlocuteur de ces temps de respiration. Oui, car c’est lui qui détient les clefs des difficultés de l’adulte : compte tenu des évènements qu’il a vécus le fœtus, le bébé, l’enfant, l’adolescent en nous (à chaque stade développement), a partagé les ressentis autour de lui, entendu des sons, interprétés des attitudes … il a pu tirer des conclusions, adopter des croyances et des comportements qui à l’âge adulte ne sont plus d’actualité. Ainsi pouvons-nous constater certains de nos comportements répétitifs dont nous n’arrivons pas à nous séparer même avec la meilleure bonne volonté. La respiration ample et connectée du Rebirth peut donner accès à ces évènements « oubliés » par l’adulte mais toujours actifs pour l’enfant en nous.

Différentes méthodes

La respiration peut se faire par le nez ou par la bouche ; dans le ventre favoriser l’assise, l’enracinement) et/ou dans la poitrine. L’essentiel est de trouver son rythme de respiration de façon à favoriser le contact avec les émotions profondes et les éléments traumatisants à même d’être libérés au moment de la respiration.

Le but étant de lier la respiration dans ces divers centres d’énergie. Le Rebirth se pratique en individuel, en groupe, à sec, en eau chaude ou en eau froide.

Vers une réconciliation, une reconnaissance de soi

« Quand une personne n’est pas en contact avec ses émotions,

elle n’a pas une vision claire de l’adulte qu’elle est

et ne peut construire une bonne estime d’elle-même » Leonard  Orr

A chaque mémoire traversée puis libérée, le corps récupère en vitalité, en énergie. Vous prenez du recul par rapport à votre Histoire, vous commencez à vous regarder à vous considérer différemment. La circulation de l’énergie dans votre corps devient plus fluide, de nouvelles connexions neuronales se font, libérant ainsi votre créativité, votre spontanéité … un mieux-être s’installe progressivement.

Le Rebirth est une expérience d’auto-guérison qui permet de « renouer » avec soi-même, de se « retrouver » en soi, d’opérer de réels changements en allant chercher ses propres ressources et aspirations pour les incarner dans la vie quotidienne : mieux respirer pour être dans la fluidité de la vie ; transformer ses schémas cognitifs et les comportements limitants qui y sont liés (peur, timidité, colère répétitive, bégaiement, rythme accéléré …), s’autoriser plus de vitalité, de créativité, de spontanéité ; s’autoriser plus d’amour pour soi pour la vie et pour les Autres ; oser faire la paix avec sa propre histoire et avec son histoire familiale ; faire l’expérience de la pleine conscience en accédant à des niveaux de conscience élevés ; oser aller à la rencontre de son enfant intérieur pour lui apporter ce qui lui a manqué dans certaines situations vécues comme difficiles ou incompréhensibles …

Respirer « sa vie » pour mieux respirer « la vie » est un acte d’émancipation et d’amour pour soi-même. C’est s’autoriser la Liberté dans son corps et dans son esprit. C’est se donner une nouvelle chance de revendiquer son droit à Vivre sa propre vie et à la CREER !

 “Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que j’ai décidé d’être” C G JUNG

Le Rebirth, c’est aussi une expérience spirituelle

L’expérience du Rebirth ne se limite pas à la libération des émotions, à la guérison des traumas, à la guérison de la naissance ou du trans-générationnel, il peut aussi être une expérience d’ouverture de cœur décrite par certains comme un sentiment d’amour, une impression d’unité, d’immensité ou d’extase, de quiétude …  La voie de la liberté, de l’amour de soi, de l’unité est toujours ouverte, il suffit de frapper à la porte.

Dans l’ego, se trouvent nos émotions et notre « corps de souffrance », la respiration nous invite à mettre notre conscience dans notre corps, dans nos sensations d’être vivants pour nous rapprocher progressivement de nous-même.

Mon accompagnement

J’aime beaucoup cette phrase découverte grâce à Jacques de Panafieu dans son ouvrage intitulé « Le Rebirth » et qu’il a lui-même puisé dans le Manuel des Miracles

« Dénouer le passé dans le présent pour libérer l’avenir »

et son commentaire « cette phrase résume pour moi l’essentiel de la démarche psychothérapeutique qui s’articule selon la polarité Réparation (dénouer le passé)/Libération (ouvrir l’avenir). J’adhère complètement à cela.

Je vois mon accompagnement comme un pont entre l’état présent caractérisé par une sorte de chaos, de dualité … et l’état que vous désirez atteindre qui est généralement verbalisé par l’équilibre, la paix intérieure, la confiance, l’acceptation de soi, la force intérieure … Et moi je dirai mieux-être, liberté et autonomie.

Tout au long de la traversée je vous aide à ouvrir votre cœur, à accueillir votre histoire, votre réalité présente et l’Etre que vous êtes avec respect, bienveillance ; à incarner dans vos cellules votre désir de mieux être, à vous (re)connecter à vos ressources et concrétiser le changement qui vous correspond.

Plus la conscience s’élargit, plus il y a de possibilités de choix, plus de créativité, plus de liberté !

Il s’agit d’être au plus proche de notre propre Vérité, de ce qui fait notre singularité, de ce que sont nos talents, notre richesse personnelle ! Il est temps !

Je vous accompagne :

  • en individuel
  • en groupe (mensuel) : cercle de respiration
  • en groupe continu (Paris et 94 – lieux et dates sur demande)

Marthe Vertueux, 06 7078 82 92. Coach de Vie, Praticienne en Rebirth Présidente de l’Association française de Rebirthing www.afr-rebirthing.com

Bibliographie

Rebirth l’Art de la Respiration Consciente – Leonard  Orr & Konrad Halbig  – ed Dangles

Le Rebirth – Jacques de Panafieu – collection Essentialis

Manual for Rebirthers – F Van Laere, Leonard Orr